Poudlard

une école de sorcelerie ouverte a tous
 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Chapitre 2: Mercure

Aller en bas 
AuteurMessage
Mégane
Directrice, directrice de serdaigle et professeur d'astronomie
Mégane

Nombre de messages : 230
Age : 26
Loisirs : Escalade, lecture et études
Date d'inscription : 21/07/2006

Chapitre 2: Mercure Empty
MessageSujet: Chapitre 2: Mercure   Chapitre 2: Mercure EmptyVen 29 Sep - 19:15

Bonjour à tous!

Nous alloons parlez de Mercure.
C'est la première planète du système solaire.
Est-ce que quelqu'un peut me dire sa température le jour et la nuit s'il vous plait.

PS: Mettez le en réponse ce n'est pas un devoir.
Revenir en haut Aller en bas
http://poudlard.winnerforum.net
Mégane
Directrice, directrice de serdaigle et professeur d'astronomie
Mégane

Nombre de messages : 230
Age : 26
Loisirs : Escalade, lecture et études
Date d'inscription : 21/07/2006

Chapitre 2: Mercure Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Mercure   Chapitre 2: Mercure EmptyVen 3 Nov - 12:50

Mercure a une température allant de -180°C à 430°C.
Son diamètre est de 4878 kilomètres.

Dans la mythologie romaine, Mercure est le Dieu du commerce, l'équivalent du Dieu grec Hermes, le messager des Dieux. Mercure doit probablement son nom au fait qu'elle se déplace très rapidement dans le ciel.

Mercure est connue depuis au moins l'époque Sumérienne (3ème millénaire avant JC). Les Grecs lui donnèrent le nom d'Apollon pour son apparition en tant qu'étoile du matin et Hermes pour l'étoile du soir. Cependant, les astronomes grecs savaient que les deux noms correspondaient au même astre.

Mercure n'a été visitée que par une seule sonde spatiale: Mariner 10. Elle survola la planète 3 fois en 1973 et 1974 et seulement 45% de la surface a pu être cartographiée.

L'orbite de Mercure est très excentrique: son périhélie ne se situe qu'à 46 million de km du Soleil alors que son aphélie est à 70 millions de km. Les astronomes du 19ème siècle firent des observations minutieuses de l'orbite de Mercure mais ils ne purent expliquer son excentricité avec la mécanique Newtonienne. Les minuscules différences entre les données observées et celle déduites de la théorie furent un problème mineur mais persistant pendant des dizaines d'années. Certains ont même émis l'éventualité d'une planète qu'ils appelèrent Vulcain orbitant entre Mercure et le Soleil et qui aurait pu expliquer l'excentricité de Mercure. Cependant, la vraie raison était beaucoup plus spectaculaire: La Théorie de la Relativité Générale d'Einstein ! Ce fut d'ailleurs la preuve irréfutable de la valeur de cette théorie.

Mercure est en de nombreux points similaire à la Lune: sa surface très ancienne est en effet parsemée de cratères. La planète n'a pas d'atmosphère et n'a pas de plaques tectoniques. D'un autre côté, Mercure est plus dense que la Lune (5,43 g/cm3 contre 3,34). Mercure est en effet le deuxième corps le plus dense du système solaire, après la Terre. Cela indique que le noyau dense en fer de Mercure est relativement plus gros que celui de la Terre, constituant d'ailleurs probablement la majeure partie de l'intérieur de la planète. Par conséquent Mercure ne possède qu'un mince manteau de silicate et de croûte.
La taille du noyau ferreux de Mercure est comprise entre 1800 et 1900 km, celle de la coquille externe de silicate (analogue au manteau et à la croûte terrestre) n'étant que de 500 km environ. Néanmoins une partie du noyau doit probablement être liquide.
Chapitre 2: Mercure Mercury1
Revenir en haut Aller en bas
http://poudlard.winnerforum.net
 
Chapitre 2: Mercure
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard :: Tour Nord et Tour Sud :: Astronomie-
Sauter vers: